Historique

_PATRIMOINE ET NATURE À LA CÔTE

Large

Promenez-vous à travers des bunkers et des tranchées et revivez les deux guerres mondiales …

L' Atlantikwall est l’une des attractions phares de la côte et l’un des deux musées de RAVERSYDE.
Les plus de soixante bunkers, postes d’observation et positions d’artillerie, et les deux kilomètres de galeries ouvertes ou souterraines constituent l’une des parties les mieux conservées de la célèbre ligne de défense allemande « Atlantikwall ». L’Atlantikwall a été construit par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale, de la frontière franco-espagnole à la Norvège. Des milliers de bunkers furent créés afin de protéger les ports et d’empêcher une attaque alliée. Atlantikwall abrite aussi la seule batterie côtière allemande qui subsiste de la Première Guerre mondiale, la batterie Aachen. On y trouvait des canons, auxquels étaient associés des bunkers d’observation et des baraquements pour les troupes. Par crainte d’un débarquement allié sur la plage et pour protéger les ports de Zeebruges et d’Ostende (depuis lesquels opéraient les sous-marins allemands), les Allemands construisirent des batteries sur le littoral belge. Seuls les vestiges de la Batterie Aachen ont été conservés. Pendant la Seconde Guerre mondiale, on construisit au même endroit de nouveaux ouvrages défensifs, qui faisaient partie de la ligne de défense « Atlantikwall ».  Le musée en plein air est l’endroit idéal pour revivre l’atmosphère du « jour le plus long ». Toutes les constructions présentes ont été restaurées dans leur état d’origine et réaménagées avec des objets et du mobilier authentiques. Dans le musée homonyme, vous découvrirez quelques-uns des ouvrages défensifs les plus impressionnants des deux guerres. Ceci grâce au Prince Charles de Belgique, qui y vécut jusqu’à sa mort et s’est toujours opposé à la démolition.