Batterie Aachen

La Batterie Aachen est la seule batterie côtière allemande de la Première Guerre mondiale dont il subsiste suffisamment de vestiges pour se faire une idée globale de la défense côtière en 1914-1918.

La Batterie Aachen a été construite dans l'ancien Domaine royal. Ce domaine a été fondé en 1903 par le roi Léopold II. Le 8 janvier 1915, la construction de la batterie a commencé. Fin avril 1915, elle était opérationnelle. Aujourd'hui encore, on distingue les quatre postes d'artillerie, flanqués de part et d'autre d’un bunker d'observation. Le bunker d'observation ouest servait aussi de poste de commandement. Après un certain temps, il a aussi été utilisé par la Batterie Deutschland à Bredene. Les canons étaient placés sous de lourdes coupoles en acier pour protéger l’artillerie. Les postes d'artillerie étaient reliés par une étroite voie de chemin de fer aux différentes salles de munitions, bien cachées dans les dunes. Au poste d'observation, vous trouvez aujourd'hui encore le télémètre d’origine, qui servait à déterminer la distance par rapport aux cibles potentielles en mer. Une portion de tranchée et un abri à l’épreuve des bombes ont aussi été préservés. Les bâtiments en bois, comprenant des baraquements, le logement des officiers, un poste de garde et un poste de secours, ont disparu.

À l'entrée de la batterie, le long de la Duinenstraat, se trouvait un des trois puits. Un petit monument a ici été construit et a été baptisé du nom de la sainte patronne des artilleurs et des professions dangereuses : sainte Barbe. Cette « Barbara Brunnen » est encore présente aujourd’hui. Une autre entrée se trouvait sur la Digue de mer. Il y a toujours un portail à cet endroit.

Barbara Brunnen

Après la guerre et la mort d'Albert Ier, son fils, le prince Charles, s’est intéressé au Domaine royal. Ce n’est qu'après sa régence, en 1950, qu’il s’y est installé définitivement. C’est grâce à lui que la Batterie Aachen (Première Guerre mondiale) et les autres constructions de la Seconde Guerre mondiale ont été si bien préservées. Il a veillé à ce que rien ne soit démoli, si bien que tout a pu être restauré après sa mort. Entre-temps, la Batterie Aachen est devenue un monument protégé.

  • Aujourd'hui, nous sommes fermés.