Batterie Aachen

Historique

Large
Ouvert aujourd'hui de 10:30 à 18:00
Dernier accès une heure avant la fermeture
Vérifier les heures d’ouverture

 

La Batterie Aachen est la seule batterie côtière allemande de la Première Guerre mondiale dont il reste suffisamment de vestiges pour donner une idée réaliste et complète de la défense côtière à l’époque de la Première Guerre mondiale.

Elle a été construite dans le Domaine royal de l’époque, aménagé en 1903 par le roi Léopold II.
Les travaux de construction de la batterie ont débuté le 8 janvier 1915. Elle était opérationnelle fin avril 1915. On peut encore y apercevoir les quatre emplacements de canons, avec un bunker d’observation de chaque côté. Le bunker d’observation côté ouest servait aussi de poste de commandement. Après un certain temps, il fut également utilisé par la Batterie Deutschland à Bredene. Les canons furent placés sous des coupoles en acier pour protéger l’artillerie. Une voie ferrée étroite reliait les positions d’artillerie aux différents dépôts de munitions, qui étaient dissimulés dans les dunes. Le poste d’observation possède toujours le télémètre d’origine, qui servait à évaluer la distance des cibles potentielles en mer. Un bout de tranchée et l’abri résistant aux bombes, fabriqué en tôles ondulées en fer et recouvert de sable et de béton, ont été préservés. Tous les bâtiments en bois ont disparu : plusieurs quartiers réservés aux soldats, un quartier pour les officiers, un poste de garde et un poste sanitaire.

A l’entrée de la batterie, le long de la Duinenstraat, se trouvait un des trois puits. On y a construit un monument en hommage à la sainte patronne des artilleurs: sainte Barbara. Ce Barbara Brunnen est encore visible aujourd’hui. Une autre entrée se trouvait sur la Zeedijk.

Après la guerre et la mort d’Albert Ier, son fils le Prince Charles s’intéressa au Domaine royal. Mais il ne s’y installa définitivement qu’après sa régence, qui prit fin en 1950. C’est grâce à lui que la Batterie Aachen et les vestiges de la Seconde Guerre mondiale ont été si bien conservés. Il a veillé à ce que rien ne soit détruit, si bien qu’après son décès, tout a pu être restauré. Le domaine est devenu domaine provincial en 1988. La Batterie Aachen est aujourd’hui classée monument historique.