Parc Nature

Le PARC NATURE à Raversyde est un écrin de verdure à la côte, avec une grande diversité de faune et de flore, de magnifiques plans d’eau et des coins historiques cachés. Un poumon vert de 50 hectares. L'endroit idéal pour prendre un bol d'air, souffler et se détendre. Ce coin de nature situé près de la mer est unique. Le paysage changeant est une invitation à la promenade: vous pouvez y faire du vélo, marcher, jouer et surtout prendre du plaisir. Que vous recherchiez la paix et la tranquillité ou au contraire la compagnie d'autres visiteurs, vous trouverez cela ici. 

Raversyde abrite également un Centre de revalidation pour oiseaux et animaux sauvages (V.O.C.). Un lieu qui mérite assurément une visite.

L'histoire du domaine se déroule principalement à l’arrière de la ceinture de dunes, qui est relativement jeune. Pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, les dunes elles-mêmes ont été utilisées comme ligne de défense allemande dans le cadre de la Batterie Aachen et Saltzwedel Neu (Atlantikwall).
En 1902, Léopold II a acquis le domaine, ce qui marque le début de l’histoire du Domaine royal. Un chalet norvégien et des écuries y ont, entre autres, été construits. En 1906, le parc a été aménagé avec un étang. Le domaine, qui faisait partie de la Donation royale, a ensuite été systématiquement étendu par Albert Ier et le prince Charles. La Batterie Aachen a été construite pendant la Première Guerre mondiale et l’Atlantikwall pendant la Seconde Guerre mondiale, toutes deux dans la ceinture dunaire.
Après la Seconde Guerre mondiale, le prince Charles a emménagé dans le domaine et a encore étendu le parc. En 1981, le prince Charles a vendu le domaine à l'État belge et depuis 1988, le domaine est géré par la province de Flandre-Occidentale, qui l’a encore étendu. Dans les années 1990, la partie sud de la zone a été en grande partie réaménagée, avec le développement du site archéologique et du parc récréatif.
En 2014, la zone à l’est de l’Atlantikwall et de ANNO 1465 a été entièrement réaménagée en zone naturelle par la Province. Les vastes pâturages ont été restaurés et des espaces de verdure, des bois et des plans d’eau ont été créés. D’autres aménagements ont aussi été prévus, comme des chemins pédestres et cyclables attrayants, une aire pour chiens et une aire de jeux. L'ancienne zone récréative et le parking Est ont disparu. Fin janvier/début février 2015, 20.000 nouvelles plantes ont été plantées, dont 15.500 arbres. Celles-ci disposent à présent de l’espace nécessaire pour croître.